2013

  • Le Salon du Fantastique 2013 - Nous y étions !

    Salon du Fantastique 2013

    Pour mémoire:

    Du Vendredi 31 Octobre 2013 au Dimanche 02 Novembre 2013 se tenait la seconde édition du salon du Fantastique !

    Cette année pas de chapiteau sur les champs mais la moitié de Hall A de l’Espace Champerret à partager avec le salon du livre ancien.

    Cette fois encore un grand nombre d’exposants pour environ 8 000 visiteurs !

    N’étant pour ma part que peu familier avec les mondes de l’imaginaire, il fut intéressant de se balader parmi les adeptes du jeu de rôle, de l’art gothique, du steampunk et autres passionnés de lecture fantastique !

    Visiteur type ?

    Par défaut les visiteurs costumés rentrent gratuitement mais cette décision des organisateurs est loin d’expliquer la qualité et la diversité des costumes présents.

    salon-fantastique2013-polars-addict-1-2.jpgsalon-fantastique2013-polars-addict-8.jpg

    Un groupe de musique médiéval accompagné de quelques danseuses contribuait agréablement à l’ambiance quelque peu surréaliste du salon: on a l'impression de se retrouver dans un bazar fourmillant d'idées, d'époques et d'ambiances aussi différentes, étranges et plaisantes qu'il y avait de visiteurs !

    -

    -

    -

    -

    Pour s'orienter dans ce salon on pouvait distinguer deux zones distinctes.

    salon-fantastique2013-polars-addict-2-2.jpg

    -

    D’un côté un vaste espace dédié aux rôlistes de toutes sortes, espace qui ne semblait pas désemplir de la journée.

    -

    salon-fantastique2013-polars-addict-20.jpg

    -

    -

    -
    De l’autre, de nombreux exposants qu’ils soient artisans (sculpteurs, orfèvres, tailleurs..), illustrateurs, éditeurs de jeux, ou littéraires (écrivains et éditeurs pour la plupart).

    -

    -

    -

    L'occasion de se rencontrer:

    salon-fantastique2013-polars-addict-6.jpg

    Tout d’abord Ombres d’Esteren , bon contact, passionnés fort sympathiques qui ont eu la patience d’expliquer aux néophytes que nous étions les rudiments du jeu de rôle et la touche personnelle développée dans leur univers dont le côté multi-plateforme a de quoi séduire, en témoigne le concert à Lyon le 30 Novembre dernier.
    Si comme moi vous n'avez pas pu être présent lors de leur interview du Salon précédent, vous la retrouverez en suivant ce lien !

    -

    salon-fantastique2013-polars-addict-12.jpg

    -

    Nous avons ensuite pu échanger avec la revue associative Etherval. Le crédo de leur rédaction est de permettre la découverte d’auteurs francophone de littérature de l’imaginaire.

    Chaque numéro (il en sort deux par an) traite d’un thème en particulier qu’il s’agisse du Temps, de la Trahison, de la Peinture ou encore de La Mer (pour citer les  numéros 0 à 3 déjà parus) donnant l’occasion d’aborder de nombreux points de vue sur un thème donné et ce avec un nombre maximal de caractère imposé par nouvelles.

    -

    -

    Certains auteur nous on même fait l'honneur de discuter un peu avec nous !

    salon-fantastique2013-polars-addict-17.jpg

    -

    Jean-Christophe Chaumette qui nous a parlé de quelques uns de ses romans (L'aigle de sang, L'arpenteur de monde) pour lesquels la classification dans le genre Fantastique pour l'un et Sciences-Fiction pour l'autre semble déplaire à l'auteur, l'apposition d'une étiquette arbitraire étant selon lui très limitante.

    -

    -

    Anthelme Hauchecorne dont le débit de mitraillette, preuve de sa verve et de sa passion, a complètement oblitéré ma capacité à griffonner quelques notes.
    Il nous a "succinctement" parlé de ses projets d'écriture pour 2014 dont notamment Le carnaval aux corbeaux (à retrouver sur le site de l'auteur).

    Et retrouvez les critiques de ses oeuvres par Polars-Addict !

    -

    salon-fantastique2013-polars-addict-19.jpg

    -

    Antoine Téchenet nous a parlé du livre Le culte des goules écrit à l'aube du  XVIIIe siècle par François-Honoré de Balfour comte d'Erlette,  élément mainte fois cité dans les œuvres de Lovecraft dont il aurait découvert et traduit un exemplaire original.

    -

    -

    salon-fantastique2013-polars-addict-23.jpg

    -

    -

    Nous avons également échangé avec les éditions malpertuis incarnées par Patrick Eris. Ce petit éditeur publie de la littérature fantastique avec essentiellement des oeuvres d'ambiance XIXe/XXe siècles, ainsi que pas mal de romans d'horreur et de nombreuses anthologies de nouvelles. Pour leur site internet c'est par ici !

    -

    En définitive

    On pourrait croire de prime abord que le salon du fantastique n'est destiné qu'aux férus de Cosplay, steampunk ainsi qu'aux rôlistes mais ce serait s'enfermer dans une vision quelque peu étriquée, cet événement étant également l'occasion de découvrir de nombreux auteurs qu'ils soient bien connus ou en passe de l'être et d'apprécier le talent d'artisans de toutes sortes avant de se rincer le gosier à l'hypocras.

    Pour l'édition 2014, c'est par ici : Le Salon du Fantastique !

    Jean-Raphaël, envoyé spécial pour Polars-Addict

  • Les Ombres d'Esteren: le concert

    Spectateur venu incognito, j'ai pû apprécier, comme tous les chanceux présents, ce sublime spectacle.
    Spectacle plus que concert car si la musique était à couper le souffle, son écrin (le Grand Temple de Lyon) était magnifique.
    Les illustrations projetées étaient, de plus, à chaque fois pertinentes et faisaient écho aux sensations suscitées par les chansons.
    Tous ces éléments combinés ont fait de ce moment bien plus que la simple somme de ses parties.

    Chaque chanson véhicule à merveille sont lot d'émotions, de sentiments et de sensations.
    En vrac: incitation à l'aventure, aux découvertes de grands espaces, à la guerre, à l'amour, la joie, la tristesse et la peur.
    N'étant pas le moins du monde expert (ni même connaisseur) du monde musical, je ne peux que me contenter bien malgré moi, que de piètres comparaisons.
    Mon seul point connu sera une comparaison avec quelques ambiances réalisées par Hans Zimmer: les équipées sauvages du Seigneur des anneaux, la féérie bucolique elfique et la barbarie du colisée de Gladiator.

    Cette performance a été composée par Jure Peternel et réalisée par l'orchestre de Fourvière dirigé par François Rousselot (ayant composé 2 chansons du programme), mais aussi par les chorales Artifices et A tout choeur et la soprano Mathilde Monfray.
    Lors de l'entracte nous avons même été honoré de la réunion de toute l'équipe des Ombres d'Esteren le temps d'une photo (Kathie, Christophe et Nelyhann nous étaient déjà connus).
    Delphine Bois, compositrice de "Tulg Naomh" a même été saluée par le chef-d'orchestre suite aux applaudissement reçu par ladite chansons.
    A quand l'album "Dearg - Live" ?

    Pour mémoire: "Les Ombres d'Esteren" est un projet crossmedia initié en 2006 par le collectif Forgesonges, Esteren est un univers gothique inspiré par la mythologie celtique. Il se décline en une gamme de livres de jeux de rôle traduits en anglais et primés plusieurs fois aux Etats-Unis, en trois albums de musique, et un projet de jeu vidéo.
    Pour plus d'info, n'hésitez pas à relire notre interview.

    Bérenger

  • Punk's not dead - Anthelme Hauchecorne

    punksnotdead.jpg

    Ce qui nous attend:
    "Soyez réalistes. Exigez l'impossible" clame le résumé en 4e de couverture.
    Entre Apocalypse zombiesque, Révolution française 2.0, démons, dragons et gentleman nano-infesté, ce nouveau recueil promet un vaste programme.
    Treize nouvelles et autant de sujets graves traité avec un sérieux fantastique: nos neurones ne vont pas s'étioler.

    Compte-rendu d'autopsie:
    La 2e fois cela passe d'un accident à une routine:
    -La première de couv' a un petit coté enfantin et le texte de la 4e nous affame de découvrir ce que ce livre contient.
    -On recommence par la fin ?
    -Pour ce recueil, les droits filent direct dans la caisse des Bergers des mers (Sea Sheperd).
    -Itou pour l'épitaphe bien faisandé qui nous confirme le ton du cer(barré)recueil habilement suggéré par la 4e (de couv', vous suivez ?).
    -Des remerciements somme toute assez classique avec encore une fois de nombreuses références à des groupes (dont seul Stupeflip et Trust me sont connus) et quatre citations "Punk" donnant un peu de profondeur aux textes que nous n'allons plus tarder (promis) à découvrir.
    ...
    Je n'ai rien oublié ? Ha si ! Ce qui vous sautera aux yeux en premier: les dessins, que dis-jes, les magnifiques illustrations de Loïc Canavaggia qui retranscrivent très bien l'ambiance des nouvelles. Sublimes.

    Allez, maintenant c'est parti ! J'me crache dans les mains et j'déterre le morceau...

    Décembre aux cendres: Revisiter le mythe de Prométhée et en découvrir les implications étonnantes, voici le défi de cette première nouvelle.
    CFDT: donnera surement de drôles d'idées rigolotes à tous Maitre du Jeu en panne d'inspiration.
    Sale petite peste: est très touchant.
    Les gentlemans à manivelle: sert de drolissime intro steampunk à une réflexion 'Bakstages' ne laissant pas indiférent.
    De profundis: des Dragons ! Et en plus ça tient la route.
    La ballade d'Abrahel: un conte lorrain datant de 1581 remis au goût du jour ? Passion, jurons et démons; rêves, cauchemards et illusions: 5 âmes prises dans le tourment de leurs actions. Sous nos yeux, peut-être, la levé du voile.
    Le roi d'automne: quel pervers plaisir que de retrouver les tortueux boves* et leurs non moins sombres Daed's. Une dose de rappel pour nous faire replonger dans l'abîme du manque et de l'attente: pour quand le 2e volume du Sidh ?!
    *: souterrains (patois Picard)

    Punk's not dead fait honneur à son titre: c'est un livre vivant, de ceux qu'on écorne à trimballer partout, qu'on lit et qu'on relit, qu'on annote et qu'on partage.
    Rempli d'histoires intriguantes misent en exergue par de belles illustrations.
    En plus d'être un excellent divertissement, les réflexions 'Backstages' de l'auteur viennent injecter un stimulant simulacre de vie à tout ce patchwork macabre.
    De quoi nous faire patienter jusqu'au prochain méfait de Mr. Hauchecorne ! (Le carnaval des corbeaux en 2014 ?)

    Soyons impossible, exigons Punk's not dead.

    P.S: Si toutes les nouvelles n'aparaissent pas dans ce rapport, c'est qu'elles ne me semblaient pas d'un niveau aussi excellent que celles citées. Mais rassurez-vous, cela ne les fait en rien démériter!
    Avec un niveau d'excellence aussi haut, il est humain (et rassurant) que certaines histoires m'aient moins plu que d'autres.

    Bérenger

  • Salon du Fantastique 2013 en images

    Polars Addict était présent au Salon du Fantastique édition 2013, voici quelques images en attendant notre bilan sur le salon avec des interviews des différents intervenants.

    Lire la suite

  • Berazachussetts - Leandro Avalos Blacha

    berazachussetts.jpg

    La recette:
    Prenez quatre amies veuves, à la retraite et colocataires.
    Faites leur rencontrer une jeune  punk zombie et laissez mijoter quelques pages dans la ville la plus improbable d'Argentine.
    Vous obtiendrez alors...

    Un plat époustouflant:
    Attention, vous allez en prendre plein les mirettes !
    Le rythme démarre doucement, s'accentue crescendo pour finir avec apothéose et nombre rebondissements.
    En même temps, quand l'auteur remixe, à la sauce des actualités argentine et pèle-mèle: Dallas et Sex and the city avec des revenants sous toutes leurs formes (fantômes, zombies,...) on obtient un coktail explosif.
    Des personnages surprenants et attachants, des situations invraisemblables et prenantes pour le résultat suivant: une percutante surprise.

    Bérenger